Développement durable


Rennes Métropole et la Semtcar affichent une volonté de construction durable, économe et respectueuse de l'environnement, au service du citoyen de l'agglomération "accueillante et solidaire."

Les principes

Indépendamment du fait qu'une ligne de transport public soit un outil de limitation de l'émission de GES (gaz à effet de serre) au niveau local, une charte environnementale est la traduction d'une volonté forte de construction durable, économe et respectueuse de l'environnement, au service du citoyen de l'agglomération rennaise. Conformément au Plan Climat Énergie, et à l'Agenda 21, Rennes Métropole s'est engagée à réduire ses émissions de GES de 20% d'ici 2020 : il faut donc encourager les déplacements économes en énergie et plus respectueux de l'environnement, et pour ce faire, concevoir et construire de nouvelles infrastructures qui intègrent de manière décisive les impératifs environnementaux.
La charte environnementale de la ligne b du métro est destinée à être déployée et appliquée depuis la conception jusqu'à la mise en service, en passant par les chantiers à faibles nuisances avec un ojectif d'exploitation eco-gérée et certifiée ISO 14001. Elle implique non seulement la maîtrise d'ouvrage Rennes Métropole et la Semtcar mais aussi toute la chaîne de Maîtrise d'œuvre depuis les concepteurs jusqu'aux entreprises de construction et leur sous-traitants; elle prépare les engagements futurs de l'exploitant.


Les engagements

Les signataires de la présente charte s'engagent à :

  • Faire évoluer en fonction de l'avancement des phases du projet, les notes de présentation des orientations environnementales de chaque maîtrise d'œuvre, dans les domaines de l'énergie, de l'eau, de l'air, du bruit, des déchets, des conditions de confort, de la préservation des milieux et des chantiers faible nuisance, avec les fonctionnalités environnementales correspondantes.
  • Contribuer à alimenter la maîtrise d'ouvrage (MOA) afin de lui permettre de faire vivre les grilles de suivi d'éco-conception et de suivi de réalisation et y associer des fiches techniques avec la notion de coût global intégrée à la proposition technique.
  • Établir et faire évoluer une Notice du Respect de l'Environnement projet ligne b, par la maîtrise d'œuvre.
  • Mettre en œuvre des chantiers de faibles nuisances en s'appuyant sur la note de cadrage chantiers faibles nuisances du MOA qui s'engage à faciliter l'acceptation des chantiers en site urbain par la communication et la concertation.

La contribution induite

La démarche environnementale de la ligne b du métro automatique contribue au développement durable de l'agglomération de Rennes Métropole par la prise en compte des aspects environnementaux, sociaux et économiques de la politique de transport public. Cela préfigure la responsabilité sociétale que tient à assumer Rennes Métropole avec tous les acteurs du projet, qui s'engagent par leur signature.