La base-vie du tunnelier


La base-vie du chantier de la ligne b du métro s'étend sur une vaste zone de 3,5 hectares, entre les terrains militaires et le nouveau quartier de La Courrouze à Rennes. Il s'agit d'une sorte de base arrière de cet immense chantier pour réaliser le tunnel souterrain reliant 9 des 15 stations de la ligne b.
 

 

Elle est répartie en plusieurs espaces :


> ESPACES ADMINISTRATIFS


On trouve ici des salles de réunion, des bureaux, des vestiaires, des parkings pour les salariés du chantier ainsi qu'une salle d'accueil du public pour les visites.


> LE PUITS D'INTRODUCTION DU TUNNELIER

Ce puits mesure 75m de long et 20m de profondeur. Le tunnelier y a été assemblé au fur et à mesure et c'est de là qu'Élaine a commencé à creuser en janvier 2015.


> LA ZONE DE STOCKAGE DES VOUSSOIRS

Les 8 kilomètres du tunnel profond sont constitués d'éléments en béton préfabriqué, appelés voussoirs, et disposés de manière à constituer des anneaux.

Au total, près de 30 000 voussoirs seront fabriqués dans l'usine Bonna Sabla, à Bruz, avant d'être transportés et stockés sur le chantier.

LES VOUSSOIRS EN CHIFFRES
  Nombre de voussoirs par anneau   7
  Diamètre intérieur de l'anneau   8,30m
  Diamètre extérieur de l'anneau   9,10m
  Épaisseur de l'anneau   0,40m
  Longueur de l'anneau   1,30m ou 2m
  Poids de l'anneau   35,5T / 54,6T
  Consommation béton   90 000m3
  Consommation d'acier   6 000T


  

Zone de stockage de voussoirs - Usine Bonna Sabla


 

 

 

 

> LA CENTRALE À MORTIER

Cette unité permet de fabriquer, à la demande, le béton dont a besoin le chantier du tunnelier :
- Le mortier de bourrage sert à combler les quelques centimètres de vide entre le terrain creusé et l'extérieur des anneaux du tunnel. Il est acheminé dans le tunnel par wagonnets, puis injecté depuis la tête du tunnelier.
- Le béton prêt à l'emploi utilisé pour la réalisation dans le tunnel d'une plateforme au sol sur laquelle sera installée la voie du métro, une fois le tunnel entièrement construit.

Chaque voussoir est ensuite descendu par un pont roulant dans le puits et convoyé par wagonnet jusqu'à l'avant du tunnelier pour être posé.

 





> LA STATION DE TRAITEMENT DES EAUX

La partie chantier du site représente 22 000m². Toutes les eaux en contact avec cette surface (lavage, écoulement des déblais, pluie, etc.) sont récupérés et traitées sur place. La station possède une capacité de traitement de 60m3 par heure.
L'eau traitée est stockée dans une cuve de 500m3. Elle peut être réutilisée pour tous les besoins du chantier. Le surplus rejoint le circuit d'évacuation des eaux pluviales.

 

 

  • ÉTAPE 1 : DÉSABLAGE
    Traitement des Matières en Suspension (MES) en 2 temps : essorage (traitement des particules supérieures à 4mm) et cyclonage primaire (traitement des particules supérieures à µm)

     
  • ÉTAPE 2 : DÉCANTATION
    par ajout de floculant et de coagulant - Objectif : MES < 50mg/l

     
  • ÉTAPE 3 : DÉSHUILAGE
     
  • ÉTAPE 4 : FILTRE À SABLE
    Objectif : MES < 30mg/l


> L'AIRE DE MARINAGE

Environ 600 000m3 de terre et de roche vont être extraits du sous-sol rennais par le tunnelier.
Ces déblais, appelés marins, sont transportés dans le tunnel jusqu'au site de La Courrouze par un convoyeur à bande (tapis roulant), qui s'allonge au fur et à mesure de la progression du tunnel. Ils sont ensuite stockés sur une grande aire bétonnée et évacués par camions.
Les eaux de ruissellement sont récupérées et traitées sur place pour pouvoir être réutilisées.