Tranchée couverte


 

Une tranchée couverte est l'équivalent d'un tunnel de faible profondeur. Elle est située sous le niveau du sol, mais à l'inverse du tunnel, elle est réalisée par creusement depuis la surface. Elle est construite sous protection par des parois de soutènement définitives ou provisoires. Une technique souvent employée est celle de la "paroi berlinoise". Il s'agit d'effectuer des forages verticaux de faible diamètre pour y introduire et sceller des poutres métalliques, mettre en place au fur et à mesure du creusement un blindage latéral et placer des poutres horizontales ("butons") à différentes hauteurs. Ces butons sont enlevés au cours de la réalisation de l'ouvrage définitif.

La ligne b de métro comporte 2 portions de tranchée couverte : une au nord de 960 m et une au sud de 1,24km.


 

LE PRINCIPE DE CONSTRUCTION DE LA TRANCHÉE COUVERTE

 

1 - RÉALISATION DES PIEUX OU PAROIS MOULÉES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 - TERRASSEMENT PAR NIVEAU ET INSTALLATION DES BUTONS (POUR MAINTENIR LES TERRAINS)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 - RÉALISATION DE L'ÉTANCHÉITÉ, DU RADIER, DES PIEDROITS ET DU PLAN DE ROULEMENT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 - RÉALISATION DE LA TRAVERSE ET DE L'ÉTANCHÉITÉ ET REMBLAIEMENT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

> PARTICULARITÉ

Dans le cas de la tranchée couverte sud, il s'agit d'un terrassement "en taupe" : le 1er niveau est terrassé. Ensuite, la traverse est réalisée. Le terrassement du 2ème niveau se poursuit sous la traverse. Une fois arrivé au fond de fouille, s'effectue le remblaiement du 1er niveau (jusqu'au 1er lit de butons).

Photo : Terrassement en taupe de la tranchée couverte sud - Juin 2015 - © Semtcar